Antoine Ducommun

3e jour en Brousse - Mil

dimanche 21 novembre 2010, par Aduco

Mercredi matin, nous profitons d’un déjeuner de riz, spaghettis et l’inévitable sauce à l’arachide avec poudre de poisson et je ne sais quel assaisonnement (Lilou n’a pas eu le choix de faire un break dans son végétarienisme...). L’avantage ;-), c’est que c’est plus nourrissant que le pain blanc !

JPEG - 217.4 ko

Au programme de la journée : récolte du petit mil qui se trouve dans les champs entourant la maison. Les tiges sont d’abord coupées à la machette et couchées en tas sur le sol. C’est le pasteur Alidou et Jean (un de ses « fils adoptifs » qui doit avoir 20 ans) qui s’en chargent.

JPEG - 232.2 ko
JPEG - 217.2 ko

Nous, Lilou, Antoine, Mama (une des nièces qui s’appelle Françoise, mais que tout le monde surnomme Mama. On s’expliquera ce surnom du fait qu’elle fait et gère tout dans la maison, presque encore plus que la femme d’Alidou ! Elle ne va pas à l’école et doit avoir 15 ans) et Razac (« fils adoptif » d’une dizaine d’années), nous avons pour tâche de passer derrière et de ramasser les épis en les cassant ou en les coupant de la tige. Heureusement que nous avons pris nos couteaux suisses ! Au moins eux ils coupent !

JPEG - 205.1 ko

Ensuite nous déposons les épis dans un grand panier en bois tressé et lorsque celui-ci est plein, on le met à grande peine sur notre tête et zigzaguons en essayant de garder notre équilibre jusqu’à la charrette pour le vider ! Aujourd’hui encore, le travail se fait plié en deux. Cette année, en raison de quelques semaines sans pluie en début de saison, et de quelques pluies tardives en octobre, la récolte n’est pas optimale. Il y a beaucoup d’épis vide, pourri, et très petit. Nous passerons toute la journée à bosser aux champs.

JPEG - 51 ko

Le soir, nous parlons beaucoup avec notre hôte. Il nous renseigne volontiers sur la vie en brousse, sur son pays, les difficultés de la vie en Afrique. Par ces discussions, nous comprenons que les personnes qui nous demandent de l’argent et nous font des remarques désagréables sont celles qui ne font rien de leurs journées mises à part palabrer et boire des verres au marché. Ici en brousse, il y aurait du travail pour chacun !

JPEG - 166.1 ko

©2003-2018 Aduco.ch - Antoine Ducommun - N'hésitez pas à me contacter si vous souhaitez utiliser une photographie.
Plan du site | | Contact | RSS 2.0

SPIP